Bursite : comment chasser la douleur?

La bursite est provoquée par une inflammation de la bourse séreuse, une sorte de petit coussin lubrifiant qui limite les frottements entre les os et le tendon ou les muscles. Pour plusieurs raisons, il arrive que cette bourse se gonfle (inflammation), causant ainsi une pression douloureuse entre les tendons et les os. Cette condition affecte de nombreuses articulations, dont les épaules, la hanche et le coude.

Les accidents de travail ou encore les blessures sportives font partie des causes les plus fréquentes de ce mal, tout comme les maladies rhumatismales, comme l’arthrite. La plupart du temps, une bursite est directement liée à une surutilisation. Découvrez les principaux types de bursites, de même que les meilleures manières de les traiter.

La Physiothérapie & la bursite, Physio Centre Du Québec

Bursite de l’épaule (bursite sous-acromiale)

La bursite de l’épaule est le type de bursite la plus fréquemment traitée en physiothérapie. Elle est causée par une inflammation de la bourse sous-acromiale, située sous la saillie de l’omoplate, appelée « acromion ». Ce coussinet est situé à l’interface entre l’os et les tendons de la coiffe des rotateurs enveloppant la tête de l’humérus. En plus d’être douloureuse, elle affecte aussi beaucoup la mobilité.

Parmi les causes les plus fréquentes, on retrouve la tendinite (tendinopathie) de l’épaule, le vieillissement, le port de lourdes charges ou des mouvements répétés sur une longue période.

Bursite du coude

Le coude se compose de 3 os : l’humérus, le radius et l’avant-bras (ulna), et chacun de ces os sont rattachés à des bourses. La bursite du coude survient lorsque l’une de ces bourses s’enfle. Ainsi, si vous remarquez que l’arrière du coude est enflé et que vous ressentez une douleur ankylosante dans cette région, il importe de consulter! Si vous attendez trop, votre niveau de mobilité pourrait en pâtir.

De plus, dans certains cas, à long terme, on peut perdre de la masse musculaire. Souvent, des mouvements inappropriés assis à votre bureau ou dans les transports en commun peuvent provoquer ce type d’inflammation.

Plus rarement, l’origine de la bursite du coude peut aussi être infectieuse.

Bursite de la hanche (bursite trochantérienne)

La bursite de la hanche fait également partie des cas les plus fréquents, puisque plusieurs bourses de la hanche peuvent s’abîmer et se gonfler, plus particulièrement au niveau de la bourse trochantérienne, située entre les muscles et les tendons de la hanche et des fesses.

Ainsi, elle cause souvent des boiteries et nuit à votre démarche. Surtout, ne tardez pas avant de traiter cette bursite, car avec le temps, elle peut irradier vers le genou. Encore une fois, des gestes répétitifs peuvent provoquer la bursite trochantérienne, tout comme des jambes asymétriques, ou un traumatisme au niveau de la hanche.

Bursite du genou

Le genou est, avec l’épaule, l’articulation la plus touchée par la bursite. En effet, la bursite du genou est provoquée par une inflammation des 3 bourses séreuses situées dans cette région, en particulier la bourse prépatellaire, située au-dessus de la rotule. Résultat : le genou gonfle, entraînant du même coup des douleurs et des problèmes de mobilité.

Cela s’explique souvent par des microtraumatismes répétés au genou, qui ne parvient jamais à se rétablir totalement. Pensons notamment à des sports comme le patin ou la course à pied, où pousser la machine au maximum peut causer bien des problèmes. De plus, rester longtemps à genou sans protection peut aussi endommager cette zone et causer des inflammations (parlez-en aux carreleurs!)

VOUS CHERCHEZ UN PHYSIOTHÉRAPEUTE?

Nos professionnels sont à votre disposition.

La Physiothérapie & la bursite, Physio Centre Du Québec

Le physiothérapeute : un allié incontournable pour soulager votre bursite

À long terme, la bursite peut devenir chronique et, de ce fait, affecter l’amplitude de vos mouvements. Une telle situation ouvre notamment la porte à des faiblesses musculaires. Voilà pourquoi consulter un physiothérapeute devient important pour décompresser au niveau de la bourse.

Ce professionnel aide à diminuer l’inflammation ou la douleur, grâce à des exercices de circulation, de mobilité, d’étirement ou de souplesse. Si la bursite est attribuable à un mouvement répétitif, le physio corrige le geste inadéquat pour éviter les récidives.

Le taping sportif peut aussi être considéré dans certains cas. Bref, tout ce qu’il vous reste à faire pour aller mieux, c’est faire appel à la bonne expertise.

Donnez votre avis!
[Total: 7 Average: 4.1]

Les principales zones de douleurs traitées en physiothérapie: dos, cou, fesse, genou, hanche, cheville & pieds, main & poignet, coude, tête, épaule, ventre et torse.