La cervicalgie (douleur cervicale) : comment la soulager?

Qu’elle soit chronique ou aiguë, la cervicalgie affecte de nombreux individus, majoritairement chez les femmes. Se manifestant de plusieurs manières, notamment par des raideurs musculaires, des inflammations, des douleurs à la nuque, des maux de tête ou une sensation de vertige, la douleur cervicale est fréquente, car elle affecte une partie fragile de votre corps appelée le rachis cervical.

En effet, cette zone de la colonne vertébrale est constituée non seulement de 7 vertèbres (C1 à C7), mais aussi de disques intervertébraux, de muscles et de ligaments, chargés de stabiliser tout le haut de votre dos, de la tête jusqu’au torse. Et si cette région est affectée, il importe d’intervenir rapidement, car la cervicalgie peut devenir une névralgie et affecter les nerfs du bras et de l’épaule.

Alors, même si les symptômes désagréables d’une cervicalgie ont généralement tendance à s’estomper au bout de quelques jours, une évaluation de la région cervicale peut être bénéfique afin d’assurer un bon maintien pour votre tête, votre cou et toute la région du haut du dos. De cette façon, vous vous assurez également d’adopter une bonne posture et de prévenir certaines blessures sportives. Découvrez comment le physiothérapeute est en mesure de vous aider à chasser les douleurs au cou.

La Physiothérapie & la cervicalgie, Physio Centre Du Québec

Les causes et les symptômes de la cervicalgie

La cervicalgie est une douleur multifactorielle. Elle peut notamment être causée par une détérioration dégénérative du rachis cervical, un traumatisme cervical (dans le cas d’un accident de la route par exemple), un mauvais positionnement ou des étirements inadéquats avant le sport. Dans certains cas, cette forme de douleur provient aussi d’une autre pathologie, comme la hernie discale ou l’arthrose. Peu importe son origine, la cervicalgie peut grandement affecter votre niveau d’amplitude articulaire.

Alors, même si vous pensez qu’il ne s’agit que d’un bête torticolis, il vaut mieux en avoir le coeur net, car la raideur que vous ressentez peut aussi être causée par une entorse cervicale, qui est beaucoup plus préoccupante. Or, cette blessure du cou, qu’on appelle aussi whiplash, ou coup du lapin, peut se manifester des mois après un impact violent ayant affecté la région cervicale. Résultat : de nombreuses personnes ne consultent pas et leur douleur peut alors devenir chronique.

La Physiothérapie & la cervicalgie, Physio Centre Du Québec
La Physiothérapie & la cervicalgie, Physio Centre Du Québec

De plus, certains individus aux prises avec des maux de tête peuvent penser que le simple fait de prendre des analgésiques est suffisant alors  que, dans certains cas, ces douleurs sont dues à une cervicalgie.

Afin d’éviter ce type de douleur, veillez à aménager un bon espace de travail ergonomique, à éviter de vous pencher la tête sur une période prolongée, à ne pas dormir sur le ventre ou à vous étirer avant une activité physique. N’oubliez pas qu’adopter de saines habitudes de vie contribue à prévenir bon nombre de cas.

Finalement, si vous avez déjà subi des douleurs cervicales par le passé, il vaut mieux éviter les sports de contact comme le football et vous concentrer sur des activités à plus faible impact. En cas de doute, la physiothérapie sportive peut vous aider à y voir plus clair.

VOUS CHERCHEZ UN PHYSIOTHÉRAPEUTE?

Nos professionnels sont à votre disposition.

La Physiothérapie & la cervicalgie, Physio Centre Du Québec

Traiter la cervicalgie par la physiothérapie

Afin de vous soulager de la douleur aiguë ou chronique qui afflige le haut de votre dos, le physiothérapeute commence par évaluer vos habitudes de vie, le type de douleur, le niveau de mobilité et l’ensemble des muscles impactés. Par la suite, il élabore un traitement entièrement adapté à vos besoins.

Parmi les techniques les plus couramment utilisées pour vous soulager, on retrouve la thérapie manuelle, où, grâce à des mouvements ciblés de différentes amplitudes, le physio vise à rétablir votre mobilité et diminuer le niveau de douleur des articulations. Il s’agit d’une technique qui peut prévenir la propagation des symptômes de la cervicalgie en travaillant sur vos tissus mous, vos muscles, vos tendons et vos articulations. Mais il existe aussi plusieurs autres types de traitements, comme les étirements, la stabilisation cervicale, la rééducation posturale ou les relâchements musculaires.

Évidemment, l’ampleur du traitement physiothérapeutique ne sera pas la même si vous souffrez de torticolis (douleur aiguë) par rapport à une cervicalgie cervico-brachiale, qui a irradié tout au long du bras. Faites-vous évaluer pour obtenir des exercices et des conseils spécialisés et sur mesure.

Donnez votre avis!
[Total: 4 Average: 4]

Les principales zones de douleurs traitées en physiothérapie: dos, cou, fesse, genou, hanche, cheville & pieds, main & poignet, coude, tête, épaule, ventre et torse.