Douleur au cou et à la nuque (douleur et raideur cervicales)

La douleur cervicale (aussi appelée « cervicalgie ») est une problématique souvent traitée en physiothérapie. Pas étonnant d’ailleurs, avec la quantité de causes et de déclinaisons de ce type de douleur. On estime d’ailleurs que de 10 à 20 % des adultes en seront atteints au cours de leur vie.

En effet, le cou est composé de 7 vertèbres (C1 à C7), de disques intervertébraux et de nerfs cervicaux qui peuvent tous être affectés par des problématiques. Le degré de douleur est également très variable d’un cas à l’autre. Les désagréments peuvent notamment survenir de manière soudaine ou progressive.

Dans certains cas, la douleur cervicale peut également irradier ailleurs et causer, notamment, des maux de tête aigus ou chroniques et des irradiations des symptômes pouvant descendre jusqu’aux doigts. Découvrez les causes et les symptômes de la douleur au cou et à la nuque et les manières de la combattre avec la physiothérapie!

D’abord, voyons les principales causes de douleurs au cou et à la nuque. Celles-ci peuvent être causées par bon nombre de facteurs internes ou externes. Pensons notamment à un positionnement non ergonomique, pouvant causer des accidents de travail ou des blessures sportives. Le whiplash (coup du lapin) ou les entorses cervicales, qui surviennent dans un accident de la route  ou lors d’autres traumatismes / chutes, peuvent aussi être en cause.

Physiothérapie pour le cou, Physio Centre Du Québec

Idem pour l’arthrite / arthrose, les torticolis, les inflammations, la hernie discale, le stress, l’anxiété et les mauvaises positions lors du sommeil (comme dormir sur le ventre).

En cas de douleur ou de raideur cervicale, il importe de consulter rapidement un physiothérapeute afin d’éviter tout risque de récidive ou que la douleur ne s’aggrave.

Les différents types de cervicalgies

Il existe 5 principales formes de mal et de douleur au cou. La première est l’entorse cervicale (whiplash) qui survient généralement à la suite d’un fort impact, souvent dû à un accident, qui provoque un violent mouvement du cou de l’avant vers l’arrière. La douleur qui en résulte peut durer plusieurs semaines et pousse généralement le patient à immobiliser son cou, ce qui est rarement recommandé puisque cela contribue à augmenter la raideur et la peur de bouger.

Ensuite, il y a le torticolis. D’ailleurs, saviez-vous que près d’une personne sur 10 000 souffre de cette contraction musculaire? Ce type de désagrément survient généralement si vous maintenez une mauvaise position prolongée ou lors de votre quotidien. À la longue, ou soudainement, cela entraîne une raideur cervicale, qui rend les mouvements pénibles.

Physiothérapie pour le cou, Physio Centre Du Québec
Physiothérapie pour le cou, Physio Centre Du Québec

La troisième forme est l’arthrose des vertèbres du cou (arthrose du cou) : en vieillissant, les articulations intervertébrales du cou s’usent, ce qui peut entraîner des douleurs, des céphalées, des raideurs articulaires ou des tensions musculaires. Selon les cas, cette maladie chronique peut se développer en plusieurs mois ou encore en plusieurs années. Un autre type de cervicalgie possible est la raideur articulaire.

En effet, une raideur aux épaules, ou à d’autres articulations, peut se propager aux structures voisines. Il faut donc prendre toute raideur articulaire au sérieux, même si elle n’est pas douloureuse au premier abord.  Finalement, il y a la hernie discale cervicale, qui affecte les disques intervertébraux entre les vertèbres C1 à C7 (de la tête jusqu’aux mains). Parfois, une hernie discale cervicale peut irradier vers les omoplates et vers les bras, causant différents symptômes (engourdissements, brûlures, douleurs lancinantes, fatigue, etc.)

VOUS CHERCHEZ UN PHYSIOTHÉRAPEUTE?

Nos professionnels sont à votre disposition.

Comment le physiothérapeute vous soulage de vos douleurs au cou et à la nuque ?

Le physiothérapeute s’ajuste à chaque condition pour chacun de ses patients. Selon les cas, il travaille l’articulation, les muscles et les nerfs tout en suggérant des exercices ciblés. Son approche pour les douleurs cervicales repose surtout sur 4 types de traitements. D’abord, la  thérapie manuelle : à l’aide de mouvements ciblés, de différentes amplitudes, le physiothérapeute vise à rétablir votre mobilité et à soulager vos douleurs et raideurs des articulations autour du cou.

Ensuite, il y a les étirements, où, selon les cas, le physio met sur pied des exercices de rotation, de flexion et/ou d’inclinaison cervicale. Pour finir, il y a aussi les relâchements musculaires ou encore l’ostéopathie. Parfois, le physio devra relâcher les muscles cervicaux, ce qui permet de donner de l’espace aux nerfs du cou. Heureusement, le physio sera en mesure de vous proposer des exercices posturaux et de stabilisation cervicale qui vous permettront d’évoluer et de maintenir les gains de récupération pour le futur.

Donnez votre avis!
[Total: 1 Average: 5]

Les principales zones de douleurs traitées en physiothérapie: dos, cou, fesse, genou, hanche, cheville & pieds, main & poignet, tête, épaule, ventre, coude et torse.